CEDEAO

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est un regroupement régional de quinze pays créé en 1975...

CEEAC

Signé en octobre 1983 à Libreville, en République gabonaise, le Traité instituant la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale  ... 

CGG

Créée en 2001 à Libreville, la Commission du golfe de Guinée (CGG) est entrée en activité en mars 2007 ...

Sommet  sur la Sûreté et la Sécurité Maritimes dans le Golfe de Guinée.Live TV

Article

Symposium international : Défis sécuritaires dans le Golfe de Guinée (MINREX, 21 juin 2013) Note conceptuelle

  • Contexte du symposium

 En l’espace d’une décennie, le Golfe de Guinée est devenu l’une des zones maritimes les plus préoccupantes au monde. L’insécurité maritime y apparaît de plus en plus comme un véritable défi transrégional qui menace, à court terme, le commerce et à long terme, la stabilité des pays riverains en compromettant le développement de cette zone économique stratégique.
Elle s’inscrit dans un contexte de regain d’intérêt géostratégique pour une région riche en ressources naturelles, mais fragilisée par de nombreux conflits ouverts ou latents.
Initialement pris au dépourvu, les Etats de la région ainsi que la communauté internationale ont pris conscience de la nécessité de formuler une réponse adéquate. Dans le souci d’éviter que, comme ailleurs, cette criminalité transnationale ne prenne une ampleur incontrôlable, les gouvernements concernés ont entrepris de mettre fin au vide sécuritaire et d’apporter des réponses individuelles et collectives à ce fléau.
A la faveur d’une prise de conscience commune, les Etats membres de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC), de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), et de la Commission du Golfe de Guinée ont intégré qu’ils sont eux-mêmes les premiers acteurs de leur sécurité. A ce titre, ils sont appelés à mettre en place une approche et un dispositif sécuritaires adéquats fondés sur l’amélioration de la sécurité maritime, la mutualisation des efforts, la mise en cohérence des projets et programmes sécuritaires ainsi qu’une coordination adéquate des appuis issus de la coopération internationale.
C’est dans cette perspective que s’inscrit la tenue les 24 et 25 juin 2013 à Yaoundé, du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC, de la CEDEAO et de la CGG, à l’effet de jeter les bases d’une stratégie régionale destinée à la sécurisation de l’espace maritime de l’Afrique Centrale et de l’Afrique de l’Ouest.
En prélude à ce Sommet, le présent symposium offre aux chercheurs, universitaires, responsables politiques, opérateurs économiques, experts des questions de sécurité, de diplomatie, de gestion maritime et praticiens de la région et du monde entier, un espace d’échange et de concertation sur la problématique de la sécurisation du Golfe de Guinée.

  • Objectifs du symposium

 Pendant ce symposium, les chercheurs, intellectuels et hommes de terrain mobilisés s’attèleront à mettre en évidence les facteurs qui favorisent le développement des activités illégales en mer et la création d’un environnement propice à la violence.
 
Seront également passées en revue les réponses apportées par les Etats et leurs partenaires internationaux face à l’insécurité, en mettant l’accent sur les contraintes qui pèsent sur les Etats, les obstacles et les progrès en matière de coopération régionale, ainsi que les attentes d’une coordination accrue de l’action des partenaires internationaux.Les conclusions issues des travaux formuleront des recommandations à l’attention des décideurs de la région et de la communauté internationale destinées à apporter des réponses appropriées au phénomène de l’insécurité dans le Golfe de Guinée.

  • Structuration du symposium

 Le symposium est organisé autour des deux panels suivants :

Panel N°1 : l’espace maritime du Golfe de Guinée comme zone d’insécurité Modérateur : Prof Wulson MVOMO ELA

  • La configuration géopolitique et les acteurs de l’insécurité dans le Golfe de Guinée : une source structurelle d’insécurité ? (Pr SAÏBOU)
  • Les dynamiques de l’insécurité et le développement de l’économie criminelle dans le Golfe de Guinée ; (Commissaire Divisionnaire Dominique BAYA).
  • Les conséquences économiques de l’insécurité maritime dans le Golfe de Guinée (Pr. TSAFACK NANFOSSO);

Débats
Panel N°2 : la sécurisation maritime du Golfe de Guinée : actions et perspectives
Modérateur : Prof. WILFRIED NGABSA

  • Les réponses nationales : la problématique du renforcement de l’action de l’Etat en mer (Col MELOUPOU);
  • Les stratégies sous-régionales de sécurisation des espaces maritimes et problématique des populations riveraines et autochtones (M. NELLE MOUKOURI J.J.);
  • Quelle coordination du soutien international à la sécurisation du Golfe de Guinée ? (Gen. NKOA ATENGA)



DébatsPlénière de restitution/conclusions du Symposium : M. YONG Dominique, Ancien Ambassadeur, Ministre Plénipotentiaire, Prof Joseph Vincent NTUDA EBODE. /-